L'essentiel pour avoir une excellente rédaction en mathématiques !

L'essentiel pour avoir une excellente rédaction en mathématiques !

Même si votre note en mathématiques repose essentiellement sur la connaissance de vos théorèmes, propriétés et formules. Il n’empêche que la rédaction est une partie importante qui ne doit pas être négligée. C’est ce facteur qui fera que votre copie sera bien vue par le correcteur si elle est propre ou non. Vous découvrirez dans cet article les points essentiels pour avoir une bonne rédaction !

 

Lire plus : Comment gagner des points sans travailler plus en mathématiques ? 

  

Le soin de la copie est indispensable pour être bien lu

On ne le dira jamais assez, mais une copie torchonnée avec des ratures partout sera très mal vu par le correcteur. Une copie comme celle-ci ne donne pas envie d’être lu. Il est donc indispensable de soigner la copie avant de la rendre.

Pour éviter les ratures sur votre copie, n’hésitez pas à utiliser du tipex pour effacer vos erreurs et réécrire par-dessus. De plus, si vous n’avez pas le temps pour cela, barrez proprement ce que vous avez écrit précédemment.

Le meilleur moyen d’éviter d’écrire des erreurs de prendre le temps de réfléchir à chaque argument que vous allez écrire dans votre raisonnement. Car oui, il vaut mieux prendre le temps de réfléchir à ce que vous allez écrire que de rectifier toutes les erreurs qu’il y a dans la copie. 

 

=> Découvrez plusieurs bonnes copies notées 20/20 sur le site Mister Prépa ! 

 

De même, éviter de raturer vos calculs (oui les erreurs de calculs peuvent être très fréquents dans une copie). Pour éviter cela, il vaut mieux rédiger le tout au brouillon et ensuite le recopier au propre sur votre copie.

Autre point important à ne surtout pas négliger : Encadrer vos résultats. Même si cela peut sembler inutile, le fait d’encadrer les résultats attire l’œil du correcteur lors de la relecture. De plus, cela lui facilite la lecture de votre copie.

Une copie dont les résultats sont encadrés sera toujours mieux vu qu’une copie où les résultats ne sont pas encadrés.

 

Lire plus : Analyse d’une copie notée 20/20 au concours ECRICOME

 

La rédaction des théorèmes et des formules

Lorsque vous rédigez vos arguments, vous devrez certainement passer par la rédaction des théorèmes, formules et propriétés que vous avez appris.

Pour éviter toute erreur dans l’écriture de ces derniers, je vous conseille de les apprendre par cœur et de les répéter avec les exercices. Par ce moyen, vous ne vous tromperez plus sur la rédaction de ces derniers lors des DS et des épreuves de mathématiques.

 

Lire plus : la méthode de la feuille blanche pour gagner en efficacité

 

Pourquoi apprendre la rédaction des théorèmes par cœur ?

Il est bénéfique de les apprendre, car vous verrez que ces derniers tomberont comme des questions classiques lors de vos DM, DS et des épreuves. Par exemple, la rédaction de la méthode de la récurrence, l’existence de base, etc. Toutes ces questions reposent sur une méthode précise et la rédaction de ces méthodes est la même à quelque changement près.

Ainsi, en apprenant vos théorèmes par cœur, vous saurez comment les rédiger le jour J. Vous n’aurez même pas besoin de réfléchir à comment exprimer vos idées, puisque vous savez déjà comment les rédiger.

 

VIDEO : Comment exceller en mathématique pour les concours ? (Conseils de professeur)

 

Laisser des blancs sur certaines questions

Lorsque vous bloquez depuis plusieurs minutes sur une question, il ne faut pas hésiter à la passer pour répondre aux prochaines questions.

Mais avant de passer cette dernière, il faut que vous laissiez une marge/un blanc au cas où vous reviendriez sur cette question.

 

Quelle est la bonne taille de la marge ?

La taille de la marge varie en fonction des questions :

  • S’il s’agit d’une question de raisonnement, où il faut expliciter vos arguments pour répondre à la question, laissez quelque ligne à une demi-page
  • S’il s’agit d’une question de calcul, n’hésitez pas à laisser davantage de ligne, soit plus d’une demi-pagepour plus de sûreté.

Pour résumer, la bonne taille de marge à laisser est d’environ une demi-page.

 

Lire plus : Comment sélectionner les questions dans un sujet de maths ?

 

Pourquoi laissez un blanc ?

C’est une stratégie qui vous permet de traiter l’ensemble des questions faisable du sujet. Il est toujours mieux de s’assurer les points sur les questions abordables que de prendre du temps pour répondre à des questions dont vous n’êtes même pas sûr du résultat.

Attention toutefois, il faut laisser les blancs sur les questions qui peuvent être passés, c’est-à-dire les questions dont le résultat est fourni. Ce résultat sera alors utilisable dans les questions qui suivent. 

À noter qu’il ne faut jamais passer les questions dont le résultat ne vous est pas fourni (sauf s’il se trouve vraiment en fin d’exercice). Il ne faut jamais les passer, car chaque résultat aura un impact sur la suite de l’exercice, puisque vous serez souvent amenés à utiliser ces derniers dans votre raisonnement.

 

Lire plus : Comment répartir les 4 heures en mathématiques ?

 

Ne jamais jouer au plus fin avec les correcteurs

Si vous ne connaissez pas le résultat d’une question, ne tentez pas d’écrire n’importe quoi. Les rapports de jurys le rappellent sans cesse qu’une copie qui tente de berner le correcteur sera toujours fortement sanctionnée.

Il vaut mieux laisser un blanc que d’imaginer une réponse absurde qui ne fera qu’agacer le correcteur.

Une question ? On vous répond rapidement !

@prepaplus.tv