L'importance de l'informatique en mathématiques !

L'importance de l'informatique en mathématiques !

Même si l’informatique (Scilab ou encore Python) est peu présent dans les épreuves de mathématiques. Il n’empêche que cela reste un point important à ne pas négliger. L’informatique peut être un atout vous permettant de vous différencier lors des épreuves, car de nombreux préparationnaires néglige le travail de ce dernier. Or travailler l’informatique est simple et cela vous apporte beaucoup de plus-value.  Découvrez dans cet article son importance !

  

L’informatique n’est surtout pas à négliger !

L’informatique est présente partout que ce soit dans les DST et les épreuves de mathématiques. Même s’il ne représente qu’une partie infime des questions dans un sujet, il peut pourtant représenter une partie importante du barème. Par exemple, l’informatique représentait :

  •        19 % du barème total pour le sujet de mathématiques HEC/ESSEC en 2019 pour les ECE
  •        14 % du barème total pour le sujet de mathématiques II ESCP/HEC en 2019 pour les ECS
  •        15% du barème total pour le sujet de mathématiques ESCP en 2020 pour les ECT

Ainsi, pour le sujet HEC/ESSEC, ECE, 2019, si vous ne répondiez pas aux questions d’informatique, vous partiez avec un malus. Puisque vous seriez noté sur 16, or 4 points aux épreuves de mathématiques, sachant qu’ils ont un coefficient non négligeable, peuvent faire changer votre classement de façon importante.

  

Lire plus : Le guide pour tout connaître sur Scilab !

  

Pourquoi le travail de l’informatique est-il rentable ?

En informatique, il y a peu de chose à connaitre par rapport aux mathématiques classiques, parfois long et compliqué. 

De plus, le travail demandé en informatique est peu dense, mais il vous rapporte beaucoup de points lors des DST et lors des épreuves de mathématiques. Ce qui est extrêmement rentable, donc n’hésitez pas à prendre le temps pour y répondre.

 

Pour les questions en informatique, il est nécessaire de distinguer deux types de questions :

  1.      Remplir les lignes du script suivant : Dans ce genre de questions, il vous faut comprendre en amont le script et savoir ce qu’il faut mettre dans les lignes vides.
    Ce type de questions, facilement abordable, est très fréquent dans les sujets classiques comme EM Lyon, EDHEC et ECRICOME.
  2. Créer un script pour simuler une expérience ou une fonction : Ce type de questions est beaucoup plus aléatoire. Parfois, il n’y a pas de réponse universelle, car chacun peut avoir sa propre vision du programme et différents programmes peuvent être valide pour simuler l’expérience ou la fonction en question.
    Ces questions, plus difficiles, puisque le sujet vous demande de créer le script de A à Z, rapportent souvent de nombreux points, si vous y répondez correctement. Ces derniers sont peu fréquents dans les sujets classiques, mais ils peuvent parfois y être, et généralement présent dans les sujets HEC/ESSEC et ESSEC II.

 

 

Toujours les mêmes notions dans les exercices

Comme dit précédemment, par rapport aux mathématiques classiques, il y a peu de notion à connaitre en informatique et chacune d’entre elles sont faciles à apprendre.

Par exemple : Pour définir une matrice, une suite, une fonction, une loi en probabilité que ce soit discrète ou continue, les boucles (for, while, if), etc.

 

Tout le langage informatique est à connaitre dans le but d’acquérir des automatismes. Par ce moyen, lors des sujets, en lisant les questions d’informatique, vous saurez quelle notion utiliser pour répondre aux questions.

Le meilleur moyen pour acquérir ces automatismes est de le travailler et de répéter ce travail de manière régulier.

 

  

Comment travailler l’informatique ?

Pour travailler l’informatique, je vous conseille tout d’abord de comprendre ce langage. Il est souvent plus utile d’apprendre ce dernier après l’avoir compris que de le bachoter. Lors des exercices, vous saurez le programme ou la notion à utiliser uniquement si vous avez compris ce qu’on vous demande.
Ainsi, la compréhension du langage informatique est indispensable pour l’apprentissage de ce dernier.

Ensuite, le meilleur moyen d’apprendre l’informatique est de ficher. Apprendre sur vos fiches est bien plus utile que d’apprendre sur votre cours brut (qui doit sans doute faire plusieurs voire dizaines de pages), puisque votre regard sera attiré sur quelques points précis de votre cours.

Pour ficher l’informatique, je vous conseille de garder l’essentiel, c’est-à-dire l’écriture des programmes. Par ailleurs, si vous avez du mal à comprendre le programme, n’hésitez pas à écrire dans vos fiches, la signification des lignes ou des termes.

 

Lire plus : Comment gagner des points sans travailler plus en mathématiques ? 

 

Après avoir fiché votre cours d’informatique, il vous faut apprendre ces dernières. Le meilleur moyen de les apprendre est soit d’utiliser la technique de la feuille blanche, soit de s’exercer sur des exercices que votre professeur vous donne, soit sur des annales.

De plus, le travail des annales vous permet de constater les questions d’informatique qui retombent fréquemment et donc vous permettent d’arriver prêt pour ne pas être surpris par ces questions.

   

Résumé

  •        Il est primordial de ne pas négliger le travail de l’informatique, car il représente souvent une importante partie du barème
  •        De plus, travailler l’informatique peut s’avérer extrêmement rentable
  •        Les notions qui tombent en informatique sont souvent les mêmes, il y a donc peu de choses à retenir
  •        3 mots concernant la méthode : Comprendre, ficher et répéter.

Une question ? On vous répond rapidement !

@prepaplus.tv