PYTHON : les bases pour réussir en prépa

PYTHON : les bases pour réussir en prépa

Le Python est le nouveau langage informatique utilisé en mathématiques avec la réforme ECG. Il vous sera nécessaire de maîtriser non seulement les bases du langage mais aussi certains points avancés pour répondre au mieux aux questions d’informatique. 

Maîtriser les bases du Python est indispensable pour acquérir et comprendre ce langage.

Voyons dans cet article les bases du Python pour réussir en prépa !



Les opérations de base et les variables

En Python, les opérations sur les nombres (addition, soustraction, multiplication, etc…) s’expriment avec des symboles. Voici un tableau récapitulant les opérations de base :

Addition Soustraction Multiplication Division Puissance
A + B A - B A * B A / B A**B

Ensuite, voyons un objet de base en Python : les variables

Les variables sont un emplacement mémoire dans lequel on peut stocker une donnée. Elle peut être désignée par une lettre (A) ou une chaîne de caractères (Auto_stop).

Voici les principaux types de variables :

  • Int : Les entiers

  • Floats : Les nombres à virgules

  • Bool : True et False

  • List : Les listes de nombres (exemple : [5, 2, 3])

  • Str : Les chaînes de caractère

On affecte une valeur à une variable avec le symbole =, la valeur est placée à droite du symbole tandis que le nom de la variable est écrit à gauche. Par exemple : x=4



Les instructions de base en Python

L’instruction input () : L’instruction a = input (‘…’) affiche le texte écrit entre les apostrophes.

L’instruction print () : L’instruction print (‘…’) affiche le texte écrit dans les apostrophes, il peut aussi afficher le contenu d’une variable, par exemple print(a) affiche le contenu de la variable a.

L’instruction range () : L’instruction range () crée une liste de coefficients, selon les arguments présents dans les parenthèses.

Soit n, m et r de type int avec n < m.

  • Range (n) crée une liste dont les coefficients sont les entiers successifs de 0 à n – 1

  • Range (n, m) crée une liste dont les coefficients sont les entiers successifs de n à m – 1

  • Range (n, m, r) crée une liste dont les coefficients progressent de façon arithmétique avec une raison / un pas de r, de premier terme n et dont le dernier terme ne dépasse pas m.

Attention : Il est important de noter que les listes créées s’arrêtent avant l’entier pris comme extrémité à droite. Par défaut, la liste commence à 0 et non à 1.



Les tests logiques

Les tests logiques renvoient comme résultat : True, si le test est valide ; False, si le test n’est pas valide.

Voici les différents types de tests logiques qu’on peut réaliser avec Python : 

  • A < B ; A > B ; A <= B (inférieur ou égal) ; A >= B (supérieur ou égal)

  • A == B (égal) ; A != B (différent)

En plus des tests logiques, on peut utiliser des instructions sur les tests :

  1. L’instruction … and … : Elle renvoie True si les deux tests logiques placés à droite et à gauche du mot clé contiennent la valeur True. Sinon, elle renvoie la valeur False

  2. L’instruction … or … : Elle renvoie True si au moins l’un des deux tests logiques placés à droite et à gauche du mot clé contiennent la valeur True. Sinon, elle renvoie la valeur False (si les deux tests sont faux)

  3. L’instruction not… : Elle renvoie la négation du test placé à droite du mot clé.



Les programmes de base

L’instruction if … : Si le test logique renvoie la valeur True, alors le programme exécute l’instruction, si le test renvoie la valeur False, le programme ne fait rien.

Ecriture Exemple

If test :

Instruction

If 5 < 6

Print(a)

L’instruction if … else : Cette instruction fonctionne de la même manière que la précédente à la différence que si le test logique renvoie la valeur False, alors, le programme exécute ce qu’il y a après la deuxième instruction suivant else.

Ecriture

Exemple

If test:

Instruction_1

Else:

Instruction_2

If 2 > 4:
Print(a)
Else:
Print(b)

Il est possible de fusionner plusieurs instructions conditionnelles avec la commande elif : Si l’instruction if … renvoie la valeur False, alors le programme va voir quelle valeur (True ou False) renvoie l’instruction elif… :

  • Si elif renvoie la valeur True, c’est son instruction qui sera effectuée.

  • Si elif renvoie la valeur False, c’est l’instruction présent dans else qui sera effectué.



La boucle for : Elle répète en boucle une instruction précise pour chaque valeur, k, d’une liste, L.

Ecriture

Exemple

For k in L:

Instruction

s = 0
for k in range (100):
S = S + k
print(s)


Signification : Le programme ci-dessous va effectuer la somme de tous les termes de 0 à 99 et va renvoyer le résultat à la fin.



La boucle while : Elle répète une instruction précise tant que le test logique prend valeur True

Ecriture

Exemple

While test:

instruction

s = 0 ; k = 1
while k < 10
s = s + k
k = k + 1
print (s)


Signification : Le programme ci-dessous effectue la somme des k jusqu’à ce que la valeur des k jusqu’à ce que la valeur de k soit supérieur à 10.



Les fonctions : L’écriture d’une fonction ne diffère pas beaucoup des mathématiques classiques, il y a simplement un jeu d’écriture à connaître.

Ecriture

Exemple

Def f(x):
Instruction
return …

Def f(x) :
y = x + 2

Return y


Signification : On a écrit en Python la fonction f(x) = x + 2

 

Qu’est ce qu’une variable en informatique ?

Les variables sont un emplacement mémoire dans lequel on peut stocker une donnée. Elle peut être désignée par une lettre (A) ou une chaîne de caractères (Auto_stop). On affecte une valeur à une variable avec le symbole =, la valeur est placée à droite du symbole tandis que le nom de la variable est écrit à gauche. Par exemple : x=4

A quoi sert Python ?

Python est un langage informatique avec un syntaxe simple. Il permet de coder des applications web, des logiciels ou encore des algorithmes d’analyse de données.

Une question ? On vous répond rapidement !

@prepaplus.tv