Pourquoi réviser avec des annales de maths BCE ?

Pourquoi réviser avec des annales de maths BCE ?

Qui ne voudrait pas être bon en maths ? C’est l’objectif de beaucoup d’élèves ! Cependant, tout le monde n'a pas les mêmes facilités avec les mathématiques. Mais les aptitudes ne font pas tout, la bonne stratégie à adopter pour réviser ses maths est aussi importante.

La banque commune d’épreuves (BCE) est réservée aux élèves de classes préparatoires (CPGE) économiques et commerciales et littéraires. Autant pour les ECE que pour les ECS, les différentes épreuves de maths sont emblématiques du concours de la BCE : Maths HEC, ESSEC, CCIP, EM Lyon, EDHEC… et tout autant craintes par les élèves ! pour réussir les maths, il faut avoir une très bonne connaissance du cours et une très bonne capacité à résoudre les exercices d’application du cours, mais aussi s'entraîner régulièrement sur des exercices de types concours : les BCE annales maths.

Du fait qu’elles regorgent d’informations utiles à prendre en compte lors de votre composition finale, les annales maths BCE vous permettront d’exceller ! Elles vous permettront de voir où vous en êtes précisément tout en analysant votre progression tout en vous entraînant à composer en situation de concours. Zoom sur les meilleures raisons de réviser avec les sujets BCE annales de maths.

Travailler avec des annales de maths BCE permet de se présenter sereinement aux épreuves !

Contrairement à d’autres concours communs où les candidats sont soumis à des épreuves uniques, la BCE dispose de plusieurs types d’épreuves écrites (culture générale, langues, mathématiques…) que les écoles choisissent en fonction des profils recherchés. Certaines écoles conçoivent des sujets pour un usage général ou propre, il en est le cas avec les épreuves de maths, ainsi on distingue : les Maths 1 HEC, Maths 1 ESSEC, Maths 2 CCIP, Maths 1 EM Lyon et Maths 1 EDHEC.

S'entraîner avec les annales de maths BCE permet aux candidats d’assimiler mieux les attentes des écoles, mais également de réviser sur de véritables sujets de concours et ainsi développer les automatismes nécessaires en organisation et en gestion du temps notamment. Par ailleurs, les correcteurs n’attendent pas vraiment comme en prépa scientifique un brio mathématique, mais une bonne connaissance du cours, une maîtrise des fondamentaux et des outils, et de les savoir appliquer avec raisonnement.

Les épreuves de maths BCE ont pour objectif d’évaluer les connaissances, les capacités d’analyse, d’abstraction et de raisonnement des candidats sur la quasi-totalité du programme de mathématiques des deux années de classe préparatoire. Il est aussi question de tester l’autonomie des candidats ainsi que leur aptitude à comprendre un modèle mathématique décrivant une situation concrète. Par des enchaînements, certains problèmes requièrent au candidat des qualités de réflexion et de bon sens, de rigueur et de clarté de rédaction. Rien que pour le fait de ne pas être trop surpris par le sujet au jour du concours, il est essentiel de se familiariser avec des sujets types que représentent les annales de maths BCE !

  

Lire plus : Le guide ultime pour travailler les exercices de maths efficacement !

  

Les BCE annales de maths pour un entraînement en conditions réelles

Les annales, composées d'anciens sujets d’examen peuvent venir compléter les fiches de révision, un exercice qui a de nombreux avantages. Les sujets d’examen (ou les extraits d’un sujet d’examen) des annales de maths BCE permettent de progresser dans la rapidité de la lecture des consignes et de leur compréhension. Elles aident à respecter les conditions des épreuves, tant en matière de temps que de compréhension et d’application des cours. Vous devez vous confronter au sujet, essayer de comprendre, même si certains exercices et problèmes en eux-mêmes se révèlent difficiles, et résoudre toutes les questions que vous savez faire, en étant le plus rigoureux possible. Les annales peuvent aussi être utilisées pour travailler en groupe afin que chacun débatte sur sa réponse en argumentant.

Afin de vous entraîner de façon optimale, vous devez non seulement vous procurer le sujet afin d’avoir un aperçu du type de travail exigé durant l'épreuve, mais aussi la version corrigée des exercices. Le corrigé vous permet de vous autoévaluer et de prendre conscience des attentes des correcteurs pour chaque épreuve, c’est aussi tout l’intérêt de s’entrainer avec les annales de maths BCE.

Ainsi vous vous mettez dans les conditions réelles du concours BCE. Vous répondez au sujet qui vous est posé comme si vous étiez en train de passer l’épreuve de maths. Vous respectez le temps imparti et répondez au sujet avec les connaissances que vous possédez. Une fois que vous avez terminé, vous pouvez alors passer à l’autocorrection en vous servant des corrigés qui sont déjà contenus dans les annales de maths BCE. Ils vous serviront à comparer attentivement ce que vous avez fait et ce qu’il fallait faire. C'est de cette façon que vous identifierez vos points faibles, vos oublis, vos erreurs de raisonnement et que vous pourrez organiser stratégiquement vos révisions pour les prochains jours.

  

Lire plus : Le travail des annales en mathématiques : toutes les astuces à connaître !

Une question ? On vous répond rapidement !

@prepaplus.tv