Comment aborder les khôlles de maths ?

Comment aborder les khôlles de maths ?

Une khôlle ou une colle ? Ce débat va rythmer vos deux, trois voir quatre années de prépa, mais avant tout c’est quoi une khôlle ?

Une khôlle est une interrogation orale hebdomadaire, elle dure en moyenne une heure. Par groupe de trois étudiants vous aurez entre 2 et 3 khôlles par semaine. Il y a des khôlles dans toutes les matières que vous passez aux concours. Elles sont à la fois un moyen de s’entraîner pour les oraux des écoles parisiennes et une manière de vérifier ses connaissances. 

La khôlle de maths est l’une des plus redoutée par les étudiants et pourtant, elle est sûrement la plus intéressante. Comment bien aborder cette khôlle ?

  

Comment se déroule une khôlle de maths ? 

Une khôlle de maths se déroule généralement en deux parties. 

Dans un premier temps vous devez exposer une démonstration de cours, en rapport avec le chapitre que vous traitez en ce moment avec votre professeur. 

Dans un second temps vous aurez un exercice portant sur le même sujet que la démonstration. Vous devrez rédiger la démonstration et l’exercice sur un tableau en expliquant à l’oral ce que vous faites. Surtout n’hésitez pas à poser des questions, même si vous êtes dans le cadre d’une évaluation, mieux vaut perdre quelques points aujourd’hui plutôt que le jour du concours !

Une khôlle est donc un mixte de théorie et d’application, le combo parfait pour tester vos connaissances !

   

Lire plus : Comment se passe une khôlle de maths en prépa ? 

  

Comment préparer la khôlle ?

Pour préparer une khôlle il faut réviser son cours, une parfaite démonstration vous assurera la moyenne. Comment jouer à un jeu (l’exercice) sans en connaitre les règles (le cours) ? Avec cette image on comprend mieux pourquoi la maitrise du cours est la première chose vérifiée pendant la khôlle. Si le kholleur remarque que vous ne vous en sortez pas, il vous fera réviser votre cours plutôt que de vous le faire appliquer sur des exercices. 

Mais attention, une démonstration ne s’apprend pas par coeur ! Mieux vaut comprendre ce que vous faites plutôt que d’apprendre “bêtement” par coeur. Il est vrai qu’avec un peu de chance vous tomberez sur la démonstration que vous avez apprise par coeur la veille au soir mais quelle est l’utilité ? Oui vous aurez une bonne note à cette kholle mais le jour du concours vous ne vous en rappellerez pas. Alors pour bien préparer une kholle, révisez votre cours, comprenez le et entrainez vous à refaire les démonstrations. 

Une fois ce travail d’apprentissage fait, exercez vous sur des exercices classiques pour vérifier vos connaissances. 

Réviser une khôlle ne doit pas vous prendre trop de temps, cela doit s’inscrire dans vos révisions  générales. 

    

Lire plus : Les maths en prépa : le guide complet 

  

Comment agir pendant la khôlle ?

La khôlle de maths est avant tout un entraînement, un moyen de tester ses connaissances. Ne voyez surtout pas la khôlle comme une compétition avec vos camarades, cela deviendrait anxiogène et perdrait tout son sens pédagogique. Vous êtes une équipe et pas des adversaires. 

En faire le plus possible en allant le plus vite possible n’est surtout pas la bonne méthode ! Prenez votre temps, ce n’est pas une course de vitesse, vous êtes là pour apprendre. Si vous bloquez sur une question de l’exercice, n’hésitez pas à poser des questions au kholleur, il est là pour ça. Et si vous ne comprenez pas une partie, demandez lui de vous expliquer en détail, ce n’est pas grave s’il vous met une mauvaise note, au moins vous aurez compris et appris quelque chose. 

Et surtout, n’essayez pas de tromper votre kholleur en lui faisant croire que vous comprenez ce que vous faites, d’une part il le verra et fera tout pour vous déstabiliser et d’autre part cela ne vous apportera rien pour les concours ! 

    

Lire plus :Comment se déroulent les oraux de mathématiques HEC ?

  

Et si j’ai une mauvaise note ?

En prépa, on le rappelle, les notes sont juste indicatives, elles ne servent qu’à ça. Forcément un jour vous aurez une mauvaise note en  khôlle de maths, ne le prenez surtout pas comme un échec mais comme une leçon ! C’est en tombant qu’on apprend. Le but de la kholle est de mettre le doigt sur ce que vous n’avez pas compris ; donc rien de grave de sortir avec une mauvaise note, tant que vous partez éclairé sur le sujet. 

  

Lire plus : Prépa ECG : gérer les mauvaises notes en maths 

  

Que faire après une khôlle de maths ?

Après la khôlle il est très important de rédiger l’exercice que vous avez travaillé. Pour ce faire, tenez un cahier dédié aux khôlles de maths, en fin d’année ce sera un trésor d’exercices classiques à réviser pour les concours ! 

Le fait de re-faire l’exercice qu’on vous a donné dans la journée qui suit la khôlle vous permettra de bien intégrer les méthodes. Faites-le le plus rapidement possible pour que cela soit frais dans votre tête et que vous puissiez ainsi noter l’exercice avec les remarques du kholleur, elles sont très précieuses ! 

Vous pouvez également demander aux autres personnes de votre groupe de vous envoyer leurs exercices; essayez de les traiter et leur posez les questions sur le points que vous ne comprenez pas. Faites de même avec eux, la transmission est le meilleur moyen d’apprendre :) 

Une question ? On vous répond rapidement !

@prepaplus.tv